pierre d'alunPierre d’alun toxique ? Oui, certaines !

Depuis les récentes conclusions des chercheurs suisses sur la toxicité des sels d'aluminium (chlorhydrates d'aluminium) dans les déodorants chimiques, l'opinion publique commence à se poser de bonnes questions, preuve que les temps changent et que les esprit s'ouvrent ! Suite à cette découverte, on a tenté de nous vendre, un peu trop rapidement d'ailleurs, la solution alternative aux déodorants chimiques : la pierre d'alun. Certains ont littéralement sauté sur l'info, sans discernement. D'autres, plus prudents, ont laissé œuvrer leur bon sens : alun vient éthymologiquement du mot... aluminium ! Qu'en est-il réellement ?

Attention, pierre d'alun et pierre d'alun !

La pierre d'alun est un minerai de couleur blanche translucide (un cristal de roche). Elle est extraite des mines d'alunite le plus souvent situées en Syrie, mais on peut la trouver ailleur sur le pourtour méditerranéen. Cette pierre est utilisée depuis l'Antiquité pour ses multiples vertus. Cependant, il existe deux qualités de pierre d'alun : la pierre d'alun de potassium et la pierre l'alun d'ammonium. On ne peut malheureusement pas les différencier et seule la composition peut vous renseigner sur leur origine. Encore une fois, lire les étiquettes peut s'avérer salvateur. De surcroît, il est important de préciser que les deux qualités contiennent de l'aluminium, l'une sous forme active, l'autre sous forme inactive. Explications !

La bonne pierre d'alun

La pierre d'alun de potassium (Potassium alum) est une pierre entièrement naturelle. Elle est aussi appelée "sulfate d'aluminium et de potassium" ou "sulfate double de potassium et d'aluminium hydraté". L'aluminium hydraté est une forme stable de l'aluminium qui ne se fixe pas sur la peau. Il s'élimine simplement par le phénomène de transpiration ou au moment de la douche. En effet, il est chimiquement inerte (il ne réagit pas chimiquement en l'état). Par conséquent, il ne risque pas de libérer de l'aluminium, à l'inverse des hydrates de chlorure d'aluminium contenues dans certains déodorants classiques.

Par ailleurs, l'aluminium sous forme hydroxyde ou oxyde (alumine) est le constituant essentiel des argiles de toutes sortes et n'est absolument pas nocif pour l'organisme. C'est la raison pour laquelle on trouve souvent le terme d'alumine dans la liste des produits de maquillage. Cette appellation suscite des questionnements légitimes mais ne comporte aucun risque car il s'agit d'un composé naturel de l'argile. En résumé, l'action de l'alun potassium est une action qui se déroule en surface de la peau exclusivement. Aucun composé ne risque de passer dans le sang.

La mauvaise pierre d'alun

La pierre d'alun d'ammonium (Ammonium alum) n'est pas une pierre naturelle ! Fabriquée à base de sels d'ammonium issus des résidus de l'industrie chimique lourde principalement en provenance d'Asie, cet Ammonim alum est un sous-produit du caprolactame provenant des industries de fabrication du nylon notamment et ré- aggloméré avant d'être vendu sous cette dénomination. C'est donc une pierre entièrement synthétique. L'aluminium qu'elle contient n'est pas hydraté et peut se fixer sur la peau et pénétrer les tissus. Le passage de l'aluminium dans le sang est problématique (y compris par le biais des vaccins ou de l'alimentation), car il est prouvé que ces molécules s'accumulent dans le cerveau. Ce phénomène serait entre autres l'une des causes de la maladie d'Alzheimer et de la formation des cancers du sein.

Un déodorant hors pair, mais pas seulement!

La pierre d'alun potassium (la bonne pierre d'alun) est avant tout un déodorant hors pair! Antiseptique, elle permet de lutter contre les bactéries responsables de la mauvaise odeur sans la masquer par une autre. Astringente, elle resserre les pores et raffermit les tissus, ce qui limite naturellement la sudation sans la bloquer, car la peau continue de respirer. Elle permet également de stopper les saignements des petites coupures (rasage) ou éraflures, de calmer le feu du rasoir ou d'apaiser la peau après l'épilation.

Elle peut aussi résoudre les problèmes buco-dentaires de type aphtes, abcès, gencives douloureuses... Enfin, elle aiderait à lutter contre les boutons (acné, mycose, muguet du nourrisson) et soulagerait les piqures de moustiques. Cette petite merveille s'utilise humidifiée en application locale sur les zones du corps à traiter (aisselles, front, mains, pieds, parties intimes...).

Mais aussi !

Attention néanmoins aux peaux sensibles, éviter de l'appliquer immédiatement après le rasage ou l'épilation parce que « ça pique ». Veillez à toujours la rincer et à la remettre au sec après utilisation (sinon elle risque de fondre plus vite). Faites attention également à ne pas la faire tomber, car ce cristal de roche se brise facilement. Si jamais vous la cassez, récupérez les morceaux et réduisez-les en fine poudre. Vous pourrez en mettre deux pincées dans les machines de linge blanc afin de lui redonner de l'éclat. Vous pouvez aussi en saupoudrer vos pieds avant d'enfiler vos chaussettes et/ou chaussures, idéale pour les randonneurs ou pour les petites ballerines portées pieds nus l'été!

Sources : comptoirethique.typepad.com

Mise en ligne le 24 avril 2012